Prochainement au Cinéma Colisée

a partir du 30 octobre: Braquer Poitiers

De Claude Schmitz
France 2019 1h25
Avec Francis Soetens, Hélène Bressiant, Wilfrid Ameuille…
Prix Jean Vigo 2019 du court-métrage
Thomas et Francis braquent Wilfrid, propriétaire d'un service de Car Wash. Contre toute attente, celui-ci se montre ravi de cette compagnie qui s'impose à lui, venant égayer sa vie solitaire…
Metteur en scène de nombreuses pièces de théâtre à Bruxelles, Claude Schmitz réalise des courts métrages. Ce programme réunit deux films qui se complètent, Braquer Poitiers (59 min) et Wilfrid (26 min). L’occasion de découvrir l’univers cocasse, tendre et hilarant proposé par Claude Schmitz et sa troupe de comédiens.
« Entre Stévenin et les frères Coen. » Chronicart

Vendredi 1er novembre a 16h, 18h et 20h15: Les chasses du Comte Zaroff

CYCLE FLASHBACK SPECIAL HALLOWEEN
De Ernest B. Schoedsack et Irving Pichel
Etats-Unis 1933 1h05 vost
Avec Joel McCrea, Fay Wray...
Un chasseur de renom échoue sur une île à la suite d'un naufrage dont il est le seul survivant. Le comte Zaroff le recueille et le soigne. Seulement, il se rend bientôt compte que ce comte, raffiné et cultivé, entretient une mortelle passion pour la chasse. Las de la chasse conventionnelle, le mystérieux comte est à la recherche de nouveaux frissons...
Après après avoir réalisé plusieurs documentaires, le réalisateur américain Ernest B. Schoedsack adaptait en 1933 "The most dangerous game", une nouvelle écrite par Richard Connell en 1924. Il réalisait un chef-d’œuvre sombre et poétique devenu depuis sa sortie un classique du cinéma fantastique américain. A noter qu’Ernest B. Schoedsack a tourné en même temps, dans les mêmes décors et avec la même actrice, Fay Wray, deux films, Les chasses du Comte Zaroff et le célèbre King Kong qui sortira un an plus tard.
« Un classique sadien à la puissance poétique inégalée. » Les Inrockuptibles 

a partir du 6 Novembre: Le traître

De Marco Bellochio
Italie 2019 2h31 vost
Avec Pierfrancesco Favino, Maria Fernanda Candido...
Sélection officielle Festival de Cannes 2019
Années 1980. La guerre entre les parrains de la mafia sicilienne est à son comble. Tommaso Buscetta, membre de Cosa Nostra, fuit son pays et se cache au Brésil. Pendant ce temps, en Italie, ses proches sont assassinés. Arrêté par la police brésilienne puis extradé, Buscetta prend une décision qui va changer l'histoire de la mafia: rencontrer le juge Falcone et trahir le serment fait à Cosa Nostra...
Le grand réalisateur italien Marco Bellochio (Les poings dans les poches, Buongiorno notte, Vincere) retrace l’histoire de la lutte contre la mafia italienne dans les années 1980. Il réalise un film magnifique.
« Le plus beau, le plus intelligent des films de gangsters depuis Casino de Martin Scorsese. » Le Monde

a partir du 6 Novembre: J'ai perdu mon corps

SORTIE NATIONALE
De Jérémy Clapin
France 2019 1h21
Film d’animation
Grand Prix Semaine de la Critique Cannes 2019
Grand Prix et Prix du public Annecy 2019
A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps. S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, et Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire…
Réalisateur de courts-métrages d’animation remarqués, Jérémy Clapin réalise son premier long-métrage. En adaptant le roman "Happy hand" de Guillaume Laurant, scénariste des films de Jean-Pierre Jeunet, et en mélangeant habilement le thriller et la comédie romantique, il réalise un brillant long métrage d’animation pour adulte porté par la musique de Dan Levy (cofondateur du groupe The Dø ).
« Un premier film stupéfiant de virtuosité et d’humanité, d’une puissance formelle et narrative rare. » Première